Histoire du musée

Le NORMANDY VICTORY MUSEUM fait partie des musées incontournables en Normandie sur le thème de la Seconde Guerre mondiale. S’il mérite un détour, c’est qu’il aborde en détail, la bataille des haies qui eut lieu durant l’été 44 dans le bocage normand. Un événement qui méritait bien qu’un musée entier lui soit consacré tant il fut important, stratégique et marqua à jamais la mémoire des locaux et des soldats impliqués dans ce combat. Voilà où commence l’histoire du musée.

A l’origine du Normandy Victory Museum

Trois membres fondateurs animés par une même passion

Le Normandy Victory Museum est le fruit de la rencontre en 2016 de trois passionnés d’histoire : Patrick Fissot, professeur d’histoire. Christophe Beaussire, entrepreneur et Nicolas Bellée, expert comptable. Trois collectionneurs animés par la même envie, faire connaître la bataille des haies qui a tant marqué leur département et rendre hommage à ceux qui ont lutté courageusement pour délivrer la Manche du joug allemand, militaires comme civils.

Un patrimoine historique personnel au service du public

Patrick Fissot et Nicolas Bellée sont déjà de grands collectionneurs lorsqu’ils s’associent pour ce grand projet muséal. Leurs collections personnelles respectives sont impressionnantes et entre 2004 et 2014, ils montent quelques grandes expositions temporaires qui leur valent la reconnaissance du milieu et du public. Fort de ces succès, ils commencent à mûrir un projet de musée dès 2015.

En 2016, ils sont rejoint par Christophe Beaussire, entrepreneur, et également collectionneur passionné de véhicules militaires. Il possède un bâtiment sur la commune de Catz  (Carentan-les-marais) qu’il loue jusqu’à présent au propriétaire du Tank Museum et qui hélas voit sa fermeture annoncée. Cet espace libéré sera l’endroit idéal pour installer les collections des trois hommes et en faire profiter le public le plus large.

Inauguration du Normandy Victory Museum en présence du général Poppas

Une inauguration émouvante en présence du Général Poppas

Le 19 mai 2017 après de longs mois d’efforts, le musée ouvre au public et c’est le 02 juin 2017 qu’aura lieu l’inauguration du Normandy Victory Museum en présence du Général Poppas, commandant de la 101ème division aéroportée américaine (101st Airborne). Une présence riche en symbôle tant on connait l’importance de cette division aéroportée qui libéra la ville de Carentan en juin 44.

Cinq ans plus tard…

Le musée semble avoir conquis son public

Le travail acharné de ces trois passionnés et de leur équipe a payé et les chiffres montrent un public conquis par le thème du musée et la manière de présenter cette période importante de l’histoire locale.

  • 2017 : 10 000 visiteurs
  • 2018 : près de 20 000 visiteurs
  • 2019 : près de 35 000 visiteurs dont une part croissante de public scolaire.
  • 2020/2021 : malgré la crise, le nombre de visiteurs s’est maintenu grâce aux touristes français et quelques européens et nous les en remercions.

Encouragés par ces chiffres et les retours très positifs de nos visiteurs, l’équipe du musée continue d’améliorer sans cesse son parcours muséal et à imaginer de nouvelles animations pour notre public.

Le programme de 2020

  • Une nouvelle exposition thématique « Les femmes dans la guerre »
  • Des conférences et animations autour de la sécurité (conférence Enigma) ; des événements alternatifs dans le contexte de la crise sanitaire : Ciné Driv’in le 6 juin.

Mars 2020, un coup d’arrêt brutal et une bataille à mener

Ce début 2020, nous aura montré à quel point l’homme est fragile et comme il peut être grand dans l’adversité. La crise du Covid, est une épreuve telle que notre génération et celle de nos enfants n’en n’ont jamais connue. Elle nous a permis de toucher du doigt une infime partie de ce que nos aînés ont pu vivre et nous a interdit à tous de baisser les bras.

Cette année, le musée n’a pas pu rouvrir comme prévu à la fin du mois de mars 2020 mais nous avons continué de travailler : amélioration des scènes du musées, aménagement des extérieurs, enrichissement de nos collections, report des conférences, organisation de cérémonies virtuelles comme « Les clochers de la liberté » ou « Le Ciné Drive du 6 juin ».

Nous avons aussi procédé à la refonte du site Internet et mis en place un système de réservation en ligne qui nous a permis de vous recevoir dès que nous en avons reçu l’autorisation. Les mois d’été nous ont permis de vous accueillir nombreux. Malheureusement la situation sanitaire nous a obligé à fermé à nouveau. Bien que nos équipes soient réduites, nous continuons à travailler : refonte du notre site E-commerce (pour retrouver en ligne tous les produits vendus en boutique), aménagements et décoration de l’entrée du musée, finitions dans la salle Greenfield destinée à recevoir des manifestations culturelles et réunions professionnelles et privées.

2021, nous vous attendions avec impatience et vous êtes revenus

De notre côté, les projets ont continué d’éclore. La boutique a été réaménagée. La salle Greenfield a été terminée et a déjà vu passer vu de nombreux événements.

2022 : le musée fête ses cinq ans !

Le musée a beaucoup évolué depuis 2017 et le nombre de visiteurs en constante augmentation ainsi que vos avis enthousiastes nous montrent que nous avons su répondre à vos attentes et nous confirme qu’il est nécessaire de toujours s’améliorer et de surprendre nos visiteurs. C’est pourquoi en 2022 nous avons programmé de grands changements :

Après quelques mois de travaux, le musée à rouvert en mars 2022 avec deux nouvelles scènes :

La Barge

Travail de grande ampleur et audacieux que de faire rentrer une authentique barge de débarquement dans notre petit musée ! Mais elle est rentrée et s’intègre maintenant dans le parcours de visite. Les promeneurs sont invités à pénétrer à l’intérieur puis à s’installer pour visionner un film de quelques minutes réalisés spécialement pour le musée. Dans un format original, mêlant images d’archives et animations, vous pouvez écouter le témoignage d’un des premiers soldats à avoir débarqué à Omaha Beach. Une réalisation qui rend le film accessible à tous publics.

Le P-47 Thunderbolt

Il faisait partie des éléments reconnaissables du musée. le P-47 qui était stationné en extérieur est lui aussi entré dans le musée. Il s’agissait en réalité d’une maquette à taille réelle, fabriquée par un artiste, Patrik Letouzé et nous étions inquiets pour sa conservation. C’est pourquoi nous l’avons installé en intérieur à l’abri des intempéries. Désormais, le P-47 est mis en valeur dans une scène de crash au milieu du bocage. Ce tableau a été réalisé par plusieurs membres de l’équipe du musée qui ont su le mettre en scène avec subtilité et dans le respect des détails historiques.

L’exposition « Portraits de vétérans » s’étoffe

Cette exposition de Florent Plana, guide conférencier et auteur de près de 900 interviews de vétérans, a été mise en place en 2021. En plus des portraits photos et témoignages écrits, ce sont maintenant des videos qui s’installent à différents endroits du musée. Par ailleurs, Florent était encore aux Etats-Unis début 2022 pour interviewer d’autres vétérans dont les témoignages entreront au musée dans le courant de l’année.

Déploiement de l’application audioguide, proposée gratuitement

Tout le parcours peut maintenant être suivi sur un smartphone. Chaque scène dispose d’un Qr code qu’il suffit de flasher pour lire ou écouter le descriptif en différentes langues. L’application propose également des contenus supplémentaires pour les plus curieux de nos visiteurs et quelques petits jeux pour divertir les plus jeunes.

Simple d’utilisation : le visiteur a juste à scanner un Qr code qui le mène directement sur l’application puis il se laisse guider. Les écouteurs sont requis pour entendre les notes audios et pour ceux qui les auraient oubliés, le musée propose des écouteurs à prix coutant (1€)

Une nouvelle activité : les tours historiques en Dodge d’époque

Florent Plana collabore une nouvelle fois avec le musée et cela nous permet de vous proposer deux circuits commentés autour du musée.

Le pemier emmène les visiteurs par petits groupes dans un véhicule militaire d’époque (Dodge) du côté de l’A10 Airfield (aérodrome militaire américain) pour une visite commentée de 40 mn.

Le deuxième tour se lance sur les pas de la 101st Airborne autour de Carentan, pour une visite commentée de 1h15

En savoir plus sur cette activité. 

Et pour les cinq ans du musée, des animations exceptionnelles viennent s’ajouter aux traditionnels événements.

N’en manquez aucun en consultant la programmation ici

Notre équipe

Une petite équipe 100% passionnée

 

  • Patrick FISSOT (Membre fondateur)
  • Christophe BEAUSSIRE (Membre fondateur)
  • Nicolas BELLEE (Membre fondateur)
  • Godefroy BEAUSSIRE (Directeur du musée)
  • Elsemiek Dekker (Responsable accueil et boutique)
  • Frédéric RAULINE (Décorateur du musée)
  • Florent Plana (Tours en Dodge et expos vétérans)
  • Cécile JEANNE (Webmaster, chargée de projets digitaux)
L'equipe du Normandy Victory Museum

Les avis de nos visiteurs