Normandy Victory Museum

Musée de la bataille des haies

Plus de 20 mises en scènes orchestrées dans le moindre détail par des historiens locaux et passionnés

Normandy Victory Museum

Près de 10000 objets de collection authentiques

Les collections du musée de la bataille des haies à carentan

Une vingtaine de véhicules militaires anciens

vehicule militaire ancien gmc

Et tout au long de l’année des événements et expositions temporaires

Normandy Victory Museum

Musée de la bataille des haies

Scène du débarquement au musée de la bataille des haies

Plus de 20 mises en scènes orchestrées par des historiens locaux passionnés

Près de 10000 objets de collection authentiques

Une vingtaine de véhicules militaires anciens

Et toute l’année des événements et expositions temporaires mais aussi…

Le Normandy Victory Museum, Musée de la bataille des haies.

Un incontournable de la région

Le Normandy Victory Museum s’inscrit dans la liste des musées incontournables en Normandie, sur le thème de la Seconde Guerre mondiale et du DDAY. Mais nous avons choisi de vous faire connaître une histoire un peu moins connue du débarquement : les jours d’après dans la Manche et notamment, la bataille des haies. Car la guerre ne s’est pas arrêtée le 6 juin 1944. Pendant une centaine de jours après le débarquement, les combats ont été d’une violence inouïe pour libérer la Normandie puis la France. A travers une vingtaine de tableaux sonorisés, des collections originales et des expériences inédites, nous vous faisons découvrir ce qu’il s’est passé dans les semaines qui ont suivi le débarquement de manière pédagogique et immersive.

Au delà de l’aspect didactique de notre musée, nous avons voulu rendre hommage à tous ces soldats et civils qui ont mené des combats longs et acharnés et payé le prix fort pour la liberté.

Le débarquement et la libération sous un autre angle.

De nombreux musées en Normandie évoquent le débarquement en 44. Si nous avons choisi cet angle c’est qu’ici à Carentan a débuté un épisode majeur de la libération quelque peu méconnu : la bataille des haies. Une terrible bataille qui a marqué notre région et ses habitants. Notre objectif est de mieux faire connaître cette période qui s’est étalée sur plusieurs mois mais aussi de rendre hommage aux victimes civiles et militaires et aux combattants alliés notamment américains. L’importance de leur engagement et de leurs pertes sont à l’origine du choix du nom de notre musée : Normandy Victory Museum en langue américaine et en sous-titre : Musée de la bataille des haies. Lire l’article sur la Bataille des haies.

Pour vous faire vivre cet épisode de la manière la plus vivante et didactique possible, voici ce que nous avons mis en place.

Un parcours au milieu de scènes sonorisées

C’est à une visite immersive que nous convions. Mises en scène mais aussi ambiances sonores et visuelles vous accompagnent dans votre marche au milieu des tableaux reconstitués : tirs, explosions, images fumées participent à une plongée historique au plus près du réel.

Lorsque vous entrez au Normandy Victory Museum, c’est directement dans le printemps 44 que vous plongez. Vous empruntez une rue reconstituée de Carentan et vous voilà happé(e) par l’histoire. En déambulant au milieu de la vingtaine de mises en scènes sonorisées, vous touchez du doigt la réalité de la vie quotidienne des civils, l’occupation allemande. Vous observez au plus près la Résistance qui œuvre dans l’ombre ou sa sœur moins glorieuse, la collaboration. Les scènes successives évoquent tour à tour le mur de l’Atlantique, les fortifications allemandes, le débarquement, sans oublier l’épopée des parachutistes américains.

Après le 6 juin, marchez aux côtés des renforts allemands, au beau milieu des ruines, tandis que l’aviation américaine décolle de l’A10 Airfield pour aller bombarder le champ de bataille. C’est la guerre des haies qui s’engage. Traversez ce chemin creux du bocage sous les tirs que nos haut parleurs diffusent. Prenez part à la percée américaine qui relance les mouvements blindés et permet la prise d’Avranches. Les dernières scènes vous mènent au cœur de la contre-attaque de Mortain, qui sera le prélude à la fin des combats et le retour à la Paix.

La visite du musée est immersive, vous êtes mis dans l’ambiance de l’époque avec des bruits, des tirs, des explosions, des images, de la fumée, afin de vous faire percevoir ce que pouvait être le quotidien de 1944.

Des archives

Un film d’archives d’époque vous est proposé et retrace les temps forts des deux mois de bataille. Il est en langue anglaise et sous-titré en français, pour conserver toute son authenticité.

Cobra, la percée : les témoignages de ceux qui étaient-là

Vous aurez également accès à une salle de projection d’une cinquantaine de places où est diffusé, chaque 30 minutes, le documentaire exceptionnel de Bernard SIMON : Cobra, la percée. (voir la bande annonce). Ce documentaire, sorti en 2014 à l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement, donne la parole à une dizaine de témoins, dont beaucoup sortent pour la première fois du silence. Tous issus du secteur de Marigny, ils racontent les années d’occupation, le débarquement mais surtout la fameuse opération Cobra qui mit fin à la bataille des haies, au prix du plus grand bombardement en tapis de la seconde guerre mondiale. C’est un document poignant, à ne surtout pas manquer lors de votre visite.

Des objets que l’on manipule

Dans le musée vous êtes autorisé(e) et même invité(e) à toucher certains objets pour mieux comprendre et vivre les sensations des acteurs de l’époque : casques, armes factices et divers équipements.

Des expériences que l’on vit

Baptême en véhicule blindé

Vous êtes vous demandé ce que pouvait ressentir les soldats confinés à l’étroit dans un véhicule militaire empruntant un parcours chaotique qui plus est sous les tirs ennemis ? Nous vous invitons à vivre cette expérience en montant à bord d’un véhicule blindé FV435. Notre pilote qui fait partie de l’équipe du musée, vous invite à monter à bord et à emprunter un parcours sécurisé mis en place sur l’A10 Airfield.

Parcours du combattant

Installé en 2017 et inauguré par les acteurs du film Band of brothers, le parcours du combattant que nous avons installé à l’extérieur du musée a été construit sur le modèle des parcours de l’armée américaine. C’est sur ce type d’équipement que les militaires s’entraînaient et continuent de le faire sur les bases américaines. Nous vous proposons de vous engager en équipe sur un parcours du combattant et à comprendre l’intensité physique demandée pour ce type d’entrainement.

Des scènes historiques et des équipements en extérieurs

Sur les pistes de l’A10 Airfield

Le Normandy Victory Museum est installé directement sur une partie des pistes du mythique aérodrome A10 Airfield. Il fut spécialement construit par les américains pour le soutien aérien lors de la batailles des haies. Lire l’article sur l’A10 Airfield.

Des reconstitutions historiques extérieures accessibles à tous

Dès l’entrée sur le site du Normandy Victory Museum, avant même d’avoir pris votre billet d’entrée, vous avez accès à une mise en scène reproduisant un morceau de plage du débarquement et ses défenses allemandes. Ce parcours reproduit selon les plans d’époque, l’organisation d’un secteur du front lorsque les premiers LCVP de la 4ème division d’infanterie ont atteint Utah Beach.

Sur la plage, des obstacles comme les tétraèdres de béton ou les hérissons tchèques en métal, sont disposés pour nuire à la progression des troupes et empêcher un débarquement au plus près des dunes. En arrière-plan, deux barges américaines de type LCVP ou Higgins boat sont visibles. L’une a été reconstituée et vous permet de vous rendre compte des conditions de la traversée de la Manche pour les jeunes GI’s.

Devant l’entrée du musée, vous pouvez voir plusieurs guérites de protection en béton, que l’on trouvait souvent sur les voies de chemin de fer et qui permettaient aux sentinelles de se mettre à l’abri en cas de mitraillage des gares ou convois.

Des véhicules anciens

Une réplique d’avion P47, entièrement fabriquée par un artiste de talent, M Patrick Letouzé, connu également pour avoir réalisé des motos Cushman et le char Stuart qui est devant le Dead Man’s Corner, à Saint Côme du Mont. L’appareil est aux couleurs des escadrilles du 50th Fighter Group et reproduit les couleurs et le « nose-art » choisi par les pilotes à l’époque, selon la documentation officielle et les conseils d’André Gidon, mémoire vivante de l’A10 Airfield.

Un char Sherman de type M4 fabriqué en 1943, tout occupé à défoncer une haie avec son système « Hedge-cutter » inventé par les Américains en Normandie, notamment par le sergent Curtiss Cullin.

Face à la N13, en bout de ce qui était la piste A10 en 1944, plusieurs engins du génie américain, destinés à la création puis à l’entretien des pistes d’aviation sont également visibles.

Et à l’intérieur même du musée au milieu des scènes, divers véhicules de collection sont également intégrés.

Des expositions temporaires et des événements

En plus des impressionnantes collections rassemblées dans les expositions fixes du Normandy Victory Museum, des expositions temporaires thématiques sont régulièrement organisées et permettent notamment aux adeptes de découvrir des nouveautés à chaque visite. Des partenariats avec des associations ou d’autres musées peuvent donner lieu à la venue de pièces exceptionnelles, mais les fondateurs du Normandy Victory Museum eux-mêmes peuvent aussi monter des expositions inédites, notamment sur le thème de la guerre 14-18. Expositions temporaires

Des événements variés pour tous publics

Le Normandy Victory Museum accueille bien entendu des événements sur le thème élargi de la Seconde Guerre mondiale et la bataille des haies. Nous participons aux commémorations dans la région et en sommes parfois précurseurs comme par exemple pour l’opération « Les clochers de la liberté » durant la crise sanitaire de 2020. Mais les différentes animations peuvent aussi sortir du cadre historique qui définit le musée. Dans la salle de réception et sur notre large terrain extérieur, une programmation d’événements riche et variée s’étale tout au long de l’année. Projections, conférences, concerts ou encore pièces de théâtre se succèdent pour faire du Normandy Victory Museum une place culturelle forte de la région Normandie, où chacun peut y trouver un intérêt : touriste comme local.

Voir tous les événements

Visiter le Normandy Victory Museum

Musée de la bataille des haies

Les informations pratiques